La constellation Petite Ourse (Ursa Minor - Umi)


La constellation de le Petite Ourse

Oui... Malheureusement, dans les villes de plus en plus √©clair√©es, il devient difficile de trouver cette petite constellation, d'une importance fondamentale lorsque ni les boussoles, ni les satellites GPS et les navigateurs par satellite correspondants n'existaient encore : les navigateurs (les vrais) savaient que l'√©toile polaire indiquait (m√™me si ce n'est pas avec pr√©cision) la direction du Nord : nous savons qu'en raison de la pr√©cession des √©quinoxes le P√īle C√©leste Nord (PNC) se d√©place (tr√®s irr√©guli√®rement !) chaque ann√©e, juste un peu, mais beaucoup que dans des milliers d'ann√©es se fait sentir. Gr√Ęce √† Stellarium, j'ai photographi√© la PNC pendant plusieurs ann√©es, pass√©es et futures, pour comprendre combien √©tait et sera valable pour dire que l'√©toile polaire indique le Nord. Voici les photos que j'ai prises avec l'ann√©e et la distance approximative entre la PNC et le Polaire :


année événement PNC-Distance polaire
2000 AVANT J.C. deuxième millénaire avant J.-C. 22e et passage
753 AVANT J.C. la fondation de Rome plus de 15¬į C
64 l'incendie de Rome par Néron un peu plus de 11
1000 le premier millénaire un peu plus de 6
1492 la découverte de l'Amérique un peu plus de 3
1770 James Cook débarque en Australie près de la 2e
2011 aujourd'hui un peu plus de 40′
2102 distance minimale Polar-PNC 27‚Äô37‚ÄĚ
4000 un avenir lointain plus de 10
8000 un avenir très lointain plus de 30
12000 un avenir ultra lointain près de 45


Le nom, l'histoire et le mythe de le Petite Ourse


Connue depuis l'Antiquité, les mythes traitent cette constellation principalement avec la Grande Ourse. C'est Thalès, le philosophe grec qui a vécu au VIe siècle avant J.-C., qui a introduit cet astérisme sous la forme d'un ours dans les cartes.

Les Phéniciens ont vu dans cette constellation un cercueil, celui d'un meurtrier, Al Jadi (l'étoile polaire), condamné à l'immobilité pour son crime. Le cercueil de la victime était visible dans les étoiles du quadrilatère de la Grande Ourse, suivies des étoiles du gouvernail qui représenteraient les fils d'Al Naash, la victime, en procession et en quête de vengeance, une histoire que l'on retrouve également chez les populations arabes, pour lesquelles l'étoile polaire, et par conséquent étendue à toute la constellation, était "le guide".

Les anciens Egyptiens associaient à ces étoiles le chacal, le dieu du chaos Suteck, puis Seth.

En Orient, chez les Chinois, le m√™me groupe d'√©toiles renfermait l'image de la protectrice des navigateurs du panth√©on tao√Įste, Tou Mu, √©galement connue sous le nom de "d√©esse de l'√©toile polaire", m√®re des neuf souverains c√©lestes, repr√©sent√©e assise sur une fleur de lotus, avec trois yeux et dix-huit bras, et autant de mains tenant diff√©rents objets, tels que l'arc et les fl√®ches, le Soleil, la Lune.... ; tandis que les Mongols l'appelaient "constellation de l'aimant" parce qu'ils connaissaient d√©j√† l'instrument, et le fait que son aiguille √©tait orient√©e dans cette direction.


En partant des Vikings, nous citons la vision d'un petit Chariot dans l'astérisque.

Le cosmographe allemand Pietro Apiano (1495-1522) lui attribue une pertinence mythologique indépendante, en voyant les Hespérides, les neuf filles de l'Atlas (Arethusa, Egle, Estia, Espera,Esperia,Esperusa et Eritea). Dans un vaste et merveilleux jardin à l'extrême ouest du monde, sur le Mont Atlas, ils gardaient et soignaient le pommier doré. Leur mythe est donc intimement lié à celui d'Hercule.

Un autre mythe raconte que Callisto, la belle fille du roi d'Arcadie, a suscité la jalousie de Junon qui l'a transformée en ours pour l'éliminer.

Arcade, le fils de Callisto, lors d'une partie de chasse, a rencontré sa mère mais, ne la reconnaissant pas dans l'ours, l'a frappée et blessée.

√Čmu par la compassion, Jupiter a pris l'ours et l'a lanc√© dans le ciel en tant que Grande Ourse. Arcade a √©galement √©t√© transform√© en ours par Jupiter, un ours plus petit qui a √©t√© plac√© dans le ciel pr√®s de sa m√®re pour donner vie √† la constellation Ursa Minor.

Mais selon Ploughed the Lesser Bear est l'une des deux nymphes de Cr√®te qui ont √©lev√© Zeus, Cynosura. En grec, Cinosura signifie "queue du chien". Son nom est probablement d√Ľ au fait que, pour les anciens, les √©toiles du petit Chariot, ainsi que beta UMi (Kochab) et zeta UMi, rappellent la queue d'un chien. Elle serait admissible puisqu'avant la pr√©sente identification, dans cet ensemble d'√©toiles, on pouvait voir la queue d'un chien. Si nous pensons alors √† l'ours, √† ses traits, la longue queue avec laquelle il est repr√©sent√© dans les cartes du ciel, appara√ģt compl√®tement erron√©e, alors que si nous pensons √† un chien, la caract√©ristique est compl√®tement justifi√©e. Le math√©maticien anglais Thomas Hood, en plaisantant, a donn√© cr√©dit aux repr√©sentations en d√©clarant que les queues des deux ours devaient √™tre l√©gitimement longues, puisqu'elles √©taient prises par Zeus juste pour la queue, tourbillonn√©es et jet√©es dans le ciel. Ils √©taient si longs !


Les représentations de le Petite Ourse

Voyons ensemble comment la constellation √©tait repr√©sent√©e dans l'Uranometria (√©trangement dans ce cas, la figure √©tait sp√©culaire et j'ai d√Ľ la redresser)

par l'astronome Hevelius (cette fois le monstre est déjà à l'envers de manière spéculaire, donc avec l'écriture illisible !)

et selon Stellarium

Avant de passer à autre chose, il me semble que dans l'image d'Hevelius, l'ours est un peu potelé, alors que dans celle du stellarium, il ressemble à un ours en peluche avec une très longue queue...

Les grandes stars


Nous sommes arriv√©s √† la comparaison des plus grandes √©toiles de la constellation d'Ursa Minor avec les jalons que nous avons rencontr√©s jusqu'√† pr√©sent : en cliquant sur cette couverture en patchwork, nous pouvons voir quelles et combien d'√©toiles d'Ursa Minor sont si grandes pour √™tre compar√©es aux autres √©toiles connues. Eh bien ici, nous voyons vraiment tant d'√©toiles franchir le seuil des 30 fois le rayon solaire (√† part Pherkad et őĶ UMi, que j'ai ajout√© comme note de couleur) et surtout franchir ces √©tapes qui sont maintenant devenues Rigel et Aldebaran.

Parmi les √©toiles du Petit Ours, j'ai choisi la plus grande, l'√©toile variable RR UMi, comme √©tape de mon vol, attir√© par le fait que les Errerreumidi sont tr√®s dou√©s pour faire de la pizza avec la force de leurs huit bras. L'√©toile appara√ģt, √† la distance habituelle de 10 UA, comme un globe rouge flamboyant, tr√®s lumineux et grand, si chaud que les indig√®nes ne mettent que deux minutes √† cuire la pizza, l'exposant simplement √† l'UMi RR.

Un autre arrêt obligatoire, même si l'étoile n'est pas parmi les plus grandes, a été à la place Kochab, une belle étoile jaune-orange, 44 fois notre Soleil : vous devez savoir que les Kocabbiani sont d'habiles presseurs de raisins avec lesquels ils font un excellent vin vert (le Verdello de Kochab). Je suppose que vous savez que les raisins dans ce cas ont un rayon égal à 23 fois celui des raisins de la Terre, mais... ce ne sont certainement pas les plus gros raisins de l'univers !

Constellation avec quelques noms étranges

Revenons aux choses sérieuses et voyons maintenant les quelques noms des quelques étoiles de la Petite Ourse : à part le Polaire, tous les autres sont assez difficiles et pratiquement impossibles à retenir.

  • Alruccabah (őĪ UMi) : le genou vient de l'arabe, certainement pas celui de l'ours. C'est le nom le plus appropri√© pour le Polaire lorsqu'il ne sera plus l'√©toile polaire.
  • Kochab (ő≤ UMi) : de l'√©toile arabe ou s√©mitique
  • Pherkad (ő≥ UMi) : de l'arabe les deux veaux
  • Yildun (őī UMi) : un joli nom, d'origine turque, qui signifie "√©toile".
  • Akhfa al Farkadain (ő∂ UMi) : de l'arabe le plus faible des deux veaux
  • Anwar al Farkadain (ő∑ UMi) : de l'arabe le plus brillant des deux veaux

Je dois dire que je n'ai jamais entendu ces deux derniers noms en plus de 40 ans d'astronomie, je suggère donc que nous les oubliions, surtout le premier des deux, un vrai casse-langue. Nommer deux étoiles avec deux termes folkloriques et fascinants qui signifient "étoile" me semble un peu lapalissade...

Quand pouvons-nous regarder le Petite Ourse?


La r√©ponse est tr√®s simple : toujours, √† n'importe quelle heure de la nuit et √† n'importe quelle p√©riode de l'ann√©e. Il suffit de regarder au nord et √† l'horizon, √† la latitude g√©ographique du point o√Ļ nous observons le ciel : l√†, nous trouverons le d√©sormais c√©l√®bre Alruccabah qui nous attend.



ForConstellationsLovers est un site web créé par des amoureux des constellations, nous avons pour but de partager toutes les informations sur le monde des étoiles et la mythologie. Vous y trouverez à la fois la signification des constellations et leur mythologie ou leur emplacement. En outre, vous pourrez jouer aux meilleurs jeux de constellations en ligne. Découvrez l'histoire des constellations et leur beauté!
La constellation d'Andromede (Andromeda - And) ❯
Ajouter un commentaire de La constellation Petite Ourse (Ursa Minor - Umi)
Commentaire envoyé avec succès! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.