La constellation du Belier (Aries - Ari)


La constellation du B√©lier, comme vous pouvez le voir sur la carte tir√©e de Stellarium, se trouve √©videmment entre les Poissons et le Taureau, dans une zone du ciel o√Ļ il n'est pas difficile de remarquer deux triangles, l'un Triangle et l'autre (plus aplati) B√©lier, juste en dessous d'Androm√®de. En √©t√©, pendant la p√©riode des Pers√©ides et l'observation de cette r√©gion du ciel, je ne manque jamais de montrer aux participants ces deux petits triangles (belle d√©couverte, trois points non align√©s forment toujours un triangle...). D'ailleurs, il arrive tr√®s souvent qu'une partie des Larmes du Saint-Laurent passe tr√®s pr√®s des trois √©toiles du B√©lier.


le passage du Soleil dans le Bélier

Comme chacun sait, il s'agit d'une constellation zodiacale, ce qui signifie par ce terme que le Soleil, dans son parcours annuel le long de l'écliptique, traverse ses limites : plus ou moins entre le 19 avril et le 14 mai (les dates peuvent peu varier en raison des irrégularités du mouvement de révolution de la Terre autour du Soleil, irrégularités qui se reflètent sur le mouvement apparent du Soleil dans le ciel). Rien à voir avec l'équinoxe de printemps du 21 mars et d'autres croyances populaires (non scientifiques), puisque (comme nous devons le savoir) la précession des équinoxes se produit actuellement lorsque le Soleil traverse la constellation des Poissons.

le timbre L.1

Puisqu'il s'agit d'une constellation du zodiaque, j'anticipe l'escabeau (pourquoi y a-t-il un escabeau ?) en proposant l'image du timbre que l'√Čtat de Saint-Marin a √©mis en 1970, c√©l√©brant les constellations du zodiaque : puisqu'il est le premier de la liste, la valeur associ√©e au timbre √©tait la plus basse, une Lira, qui correspondait (les moins jeunes s'en souviendront) √† une pi√®ce tr√®s l√©g√®re sur laquelle √©tait curieusement grav√©e une Balance.


Le nom, l'histoire, le mythe du Belier...

Marquant le point de l'équinoxe de printemps, le Bélier était très apprécié des astronomes grecs. Le poète latin Manilius (1er siècle après J.-C.) l'a proclamé "le prince de tous les signes".

Les Assyriens du haut Tigre sacrifiaient un bélier en l'honneur de l'équinoxe, ils connaissaient la constellation comme "l'autel" ou le "sacrifice".

Dans les l√©gendes grecques, le b√©lier est associ√© au mythe de la toison d'or. Le po√®te Apollonios de Rhodes (IIIe si√®cle avant J.-C.) raconte comment le roi Atamante de B√©otie a √©pous√© N√©ph√©l√®s puis l'a r√©pudi√©e pour se remarier. La nouvelle √©pouse, Ino, voyait dans les enfants du pr√©c√©dent mariage du roi, en particulier dans le m√Ęle Frisso, une menace pour sa prog√©niture. Elle a donc con√ßu un plan ing√©nieux pour se d√©barrasser du jeune homme. Il se rendit secr√®tement dans les entrep√īts des pr√©cieux grains de bl√© stock√©s pour les semailles de printemps, et les br√Ľla. L'√©chec de la r√©colte qui en r√©sulta conduisit la population √† la famine. Atamante envoya alors un messager √† l'oracle de Delphes, mais celui-ci, d√©j√† corrompu par Ino, rapporta que l'oracle, pour que le grain repousse, exigeait le jeune prince en sacrifice. Tout √©tait d√©j√† pr√™t, quand Herm√®s (Mercure), le messager des dieux, entendant les pri√®res d√©sesp√©r√©es du N√©pal, intervint et envoya un merveilleux b√©lier de la toison d'or qui arracha le jeune homme √† l'autel du sacrifice.

Avec Frisso, sa soeur Elle a été sauvée de l'exécution, mais alors que l'animal magique survolait les bras de la mer séparant l'Europe et l'Asie, il est tombé et est mort. Depuis lors, dans sa mémoire, les étroites s'appellent Hellespont ("la mer d'Elle").


Le bélier a conduit Frisso dans la Colchide, sur la mer Noire. Ici, en signe de gratitude pour avoir été sauvé, Frisso sacrifia le bélier à Zeus et donna sa toison d'or à Eeta, roi de ce pays. Le souverain tenait la toison, surveillée par un dragon, dans un bosquet sacré pour le dieu de la guerre Arès (Mars), tout comme le signe zodiacal du Bélier, dans l'astrologie ultérieure, serait placé sous la domination du dieu de la guerre. La toison est restée dans le bois jusqu'à ce qu'elle soit volée par le héros Jason (voir la constellation Carina).

Le Bélier, en italien Aries, est une petite constellation du zodiaque, composée de quelques étoiles positionnées de telle sorte que seule une grande imagination peut vous faire penser à un bélier. C'est la première constellation du zodiaque, puisque lorsque le zodiaque a été "initialisé", l'équinoxe de printemps est tombé en plein dans la constellation du Bélier. Aujourd'hui, avec la précession des équinoxes, la première constellation serait celle des Poissons puisque le point d'équinoxe se trouve dans la constellation des Poissons.

Deux petites étoiles très proches de nous et une particulière

le Soleil vu depuis l'étoile de Teegarden

Dans cette petite constellation, il y a deux petites √©toiles, toutes deux de classe M, tr√®s proches de nous : la premi√®re des deux, la plus proche, est l'√©toile dite de Teegarden (du nom de son d√©couvreur), une naine brune plac√©e √† la distance tr√®s proche de 12,6 al, d√©couverte il y a tout juste dix ans gr√Ęce √† sa propre moto haute, m√™me si c'est une petite √©toile de 15e magnitude. Comme cela ne sera pas possible √† court terme, gr√Ęce √† C√©lestia nous pouvons nous rapprocher de cette √©toile et tourner nos yeux vers notre Soleil : √©tant donn√© la faible distance, elle est encore acceptable (presque la 3√®me) et mes amis de Val Teegardena ont toujours vu notre √©toile tr√®s proche de Zuben Al Genubi, l'√©toile őĪ de la constellation de la Balance (encore !). Pour plaisanter avec le destin, mes amis astronomes de Teegardena, habiles skieurs gr√Ęce √† leurs trois jambes, ont toujours appel√© ces deux √©toiles Orticinque et Ortisette : comme c'est √©trange...


le Soleil vu depuis l'étoile TZ Ari

La deuxi√®me √©toile la plus proche de nous est la variable TZ Ari, classe M6, √† la petite distance de 14,5 de notre Soleil : vue de cette distance, notre √©toile appara√ģt (pr√®s de Spica et Zuben √† Genubi) √©galement dans ce cas de troisi√®me magnitude. Elle est bien connue de mes amis tzaariens, qui vivent sur une plan√®te d√©sertique inhospitali√®re avec une temp√©rature printani√®re enviable, gr√Ęce √† la distance favorable de leur √©toile.

La troisi√®me √©toile particuli√®re du B√©lier, comme je l'ai d√©j√† dit dans l'article de l'Auriga, est la 53 Ari (une variable √©galement connue sous le nom de UW Ari, classe spectrale B), une des √©toiles dites "en fuite" : environ trois √©toiles tr√®s rapides (53 Ari, AE Aur et őľ Col) avec leur propre mouvement anormal et tr√®s √©lev√©. Pour plus de d√©tails, j'aimerais me r√©f√©rer √† l'article o√Ļ j'avais ins√©r√© une photo exceptionnelle de la soi-disant bague de Barnard.

Quelques grandes stars

le diagramme de comparaison des étoiles du Bélier

Dans la constellation du Bélier, nous trouvons deux étoiles assez grandes : dans mon diagramme de comparaison, nous voyons qu'elles font 45 Ari, un monstre de classe M6 qui fait 114 fois la taille de notre Soleil, alors que l'étoile 15 Ari, également de classe M, ne fait que 68 fois la taille de notre étoile : si vous y réfléchissez, même 68 fois la taille de notre Soleil n'est pas si petite ! Je me souviens qu'en comparaison, dans le diagramme, notre naine jaune est à peine visible en bas à droite, comme un point.

Sur cette photo, prise comme toujours depuis Célestia, on peut voir à quoi ressemble l'étoile 45 Ari à la distance considérable de 10 UA.

Un bélier et rien de plus

La représentation du Bélier, pour une fois, ne diffère pas beaucoup de celle de l'animal que nous connaissons bien : dans Uranometria, nous le voyons représenté comme suit

Le Bélier dans l'uranométrie

tandis qu'Hélios le représentait (en vision de miroir)

Le Bélier selon Hevelius

et enfin Stellarium le montre ainsi

Le Bélier selon Stellarium

Objets du Deep Sky 

J'ai choisi de vous montrer quatre objets √† l'int√©rieur de cette petite constellation, appartenant au catalogue du NGC : dans un ordre num√©rique strict, nous partons de NGC 697, pris dans un observatoire du Nouveau Mexique. En cliquant sur la photo, on peut voir le d√©tail de la galaxie qui, sur la photo, appara√ģt en haut √† droite

les environs du NCG 697 (en haut à droite)

La NGC 772 est une belle galaxie spirale...

la galaxie spirale NGC 772

La troisième galaxie est l'étrange mais belle NGC 972

la galaxie NGC 972

La dernière photo représente enfin la galaxie naine irrégulière NGC 1156

la galaxie NGC 1156

Les noms des étoiles

Cette constellation contient un certain nombre d'étoiles nommées depuis les temps anciens et certaines d'entre elles sont regroupées par famille :

  • Hamal (őĪ Ari) : le mouton
  • Sheratan (ő≤ Ari) : le signe
  • Mesarthim (ő≥ Ari) : du juif, les bergers
  • Botein (őī Ari) : les ventres
  • Al butain I, II, III et IV (ŌÄ, ŌĀ, őĶ et ő∂ Ari) : les ventres
  • Koleon (őľ Ari) : le fourreau
  • Bharani (33, 35 et 39 Ari) : le lator
  • Nair al butain (41 Ari) : la lueur des ventres

Visibilité de la constellation

Voyons maintenant quelles sont les p√©riodes de l'ann√©e o√Ļ le Belier est visible, toujours √† 21 heures, un moment propice pour faire de joyeuses observations stellaires avec vos amis.

Début septembre, il est visible bas sur l'horizon au nord-est, tandis qu'il culmine au sud, très haut sur l'horizon (presque au zénith) à la mi-décembre. Enfin, nous la trouvons au bas de l'horizon, au nord-ouest, dans la deuxième quinzaine de mars de l'année suivante.



ForConstellationsLovers est un site web créé par des amoureux des constellations, nous avons pour but de partager toutes les informations sur le monde des étoiles et la mythologie. Vous y trouverez à la fois la signification des constellations et leur mythologie ou leur emplacement. En outre, vous pourrez jouer aux meilleurs jeux de constellations en ligne. Découvrez l'histoire des constellations et leur beauté!
La constellation du Verseau (Aquarius - Aqr) ❯
Ajouter un commentaire de La constellation du Belier (Aries - Ari)
Commentaire envoyé avec succès! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.