La constellation de la Dorade (Espadon)

La constellation de l'espadon



J'avoue que connaissant cette constellation, je n'avais jamais pris la peine de savoir ce qu'était la Dorade : le nom latin utilisé dans l'Antiquité (xiphias) correspond précisément à l'espadon. Mais je pense que je vais continuer à l'appeler par son nom latin...


L'image du Stellarium nous montre que la constellation n'est pas petite du tout et nous découvrirons qu'elle contient une longue série d'objets spectaculaires.


LE NOM, L'HISTOIRE, LE MYTHE de la constellation de l'espadon

La constellation de la Dorade, connue en Italie sous le nom d'Espadon ou Poisson d'Or, a été introduite par les navigateurs néerlandais Pieter Keyser et Frederick de Houtman en 1595-1597. Introduit par Plancius dans son globe terrestre en 1598 sous le nom de Dorado. Il représente un poisson à la livrée dorée, ce qui justifie le nom qui lui a été donné. En italien, ce serait la lampuga, également connue sous le nom de corifena cavallina, en français dorade. C'est un poisson qui vit dans les eaux subtropicales et tropicales.

Dans le journal de bord de l'expédition Keyser, il y a une note relatant la poursuite de ces poissons, des bancs de poissons volants, à laquelle est même joint un dessin montrant un spécimen sautant hors de l'eau pour tenter de capturer sa proie. Ce ne serait donc pas une coïncidence si Plancius plaçait Dorado et Volans l'un à côté de l'autre.


La constellation a été représentée pour la première fois dans l'Uranometria de Johann Bayer en 1603.


LMC, le grand nuage de Magellan


En agrandissant la photo du Stellarium (où dans la partie sud on pouvait voir une tache colorée) on peut mieux voir le LMC (Large Magellanic Cloud) une nébulosité causée par un amas d'étoiles très proche de la Voie Lactée. Nous l'avions connu, si vous vous souvenez, en parlant du Dragon, parce qu'en voyageant parmi les étoiles proches de cette constellation, le Soleil, dans certains cas, vient se placer juste à l'intérieur de cet amas d'étoiles.

La carte en trois dimensions que l'on obtient en cliquant sur l'image qui tourne, nous permet de voir en profondeur les étoiles de la Dorade : avec le bouton "f" on peut voir la représentation de H.A.Rey, nettement plus fidèle que ce poisson, que l'on sait très bien figurer parfois sur nos tables ...

Il n'y a pas beaucoup d'étoiles et même celles qui sont utilisées n'ont pas reçu de nom : en appuyant sur la "barre d'espace", on trouve en fait des lettres et des acronymes grecs...


Les étoiles proches

Le Soleil vu de ζ Dor


Dans cette "pauvre" constellation (apparemment, cependant), il n'y a que deux étoiles à proximité, à moins de 50 années-lumière : ζ Dor et la variable AB Dor. Analysons la première, de la classe spectrale F7, qui se trouve à 38 années-lumière de nous et à proximité de laquelle le Soleil est une étoile anonyme de cinquième magnitude placée dans un $campo$ stellaire riche d'étoiles un peu mélangées, une sorte de planétarium : à côté du Rastaban et de l'Etamin del Drago, on trouve Véga, Altaïr, Sirius, le Raton laveur et deux étoiles de la Petite Ourse.

Les grandes stars

Comparaison entre les étoiles Dorado et d'autres étoiles connues


En regardant le diagramme de comparaison des étoiles de Dorado par rapport à d'autres étoiles déjà connues, un véritable monstre rouge supergéant saute immédiatement hors de vue : la variable R Dor a un diamètre de 330 fois notre petit Soleil. En descendant l'échelle, nous trouvons une autre géante rouge 91 fois plus grande que le Soleil (η2 Dor), suivie de β Dor une géante blanche 62 fois plus grande que notre naine jaune et enfin nous trouvons π Dor, classe K, 43 fois notre Soleil.


R Dor à la distance de 10 UA


Comme toujours, je suis allé, avec mon vaisseau spatial Celestia, chez mes amis Erdoradi pour voir l'apparition de leur étoile à la distance de 10 UA : elle est vraiment impressionnante et dérangeante avec ses 15° de diamètre et une lumière rouge orangé très intense. Mes amis, qui parlent une langue qui rappelle beaucoup le dialecte romain, vivent heureusement sur une planète à bonne distance du monstre stellaire, une planète qu'ils appellent Atera, équipée d'un satellite appelé Aluna. Dans leur système solaire, ils ont également deux planètes gazeuses géantes qu'ils appellent Ggiove (avec deux "g") et Colanelli.

Mais abandonnons les bêtises et retournons à la science...

La Dorade à travers les siècles

La constellation de la Dorade apparaît dans la représentation (toujours à l'envers) d'Hélios avec le nom de Xiphias

La Dorade selon Hevelius

est situé (avec une certaine difficulté) en bas, au milieu d'un cercle et peut être reconnu par son épée caractéristique. Il n'apparaît pas dans l'Uranometria, alors que dans la représentation de Stellarium

L'espadon selon Stellarium


on voit à la place un poisson ordinaire, où l'épée est complètement absente : peut-être que le graphiste qui a fait les images ne savait pas qu'il devait dessiner un espadon effrayant, au lieu d'une bonne brème...

Objets du Deep Sky

Après ces quelques petites particularités, c'est maintenant notre Espadon qui vient à la rescousse, présentant dans ses limites une myriade d'objets du Deep Sky, parmi lesquels j'ai dû faire un choix.
Je parlais du LMC : le voici dans toute sa splendeur (en cliquant sur toutes les images, vous pouvez en voir d'autres en haute résolution), photographié par l'infatigable HST

Le LMC, grand nuage de Magellan


Voici maintenant une belle galaxie spirale, vue de face, la NGC 1566.

La belle galaxie NGC 1566


La NGC 1763 est au contraire une nébuleuse très brillante, associée à trois étoiles de classe spectrale B

La nébuleuse NGC 1763

NGC 1850 est un amas globulaire rempli d'étoiles jaunes-orangées avec un beau train bleuâtre à côté.

La nébuleuse NGC 1850

NGC 1935 est une nébuleuse très lumineuse, formant un groupe étroit d'objets proches, avec NGC 1929, 1934 et 1936.

La nébuleuse NGC 1935

NGC 1978 est au contraire un amas ouvert vraiment spectaculaire pour ses couleurs inhabituelles.

Stockage ouvert NGC 1978

NGC 2032 est une belle nébuleuse, composée de quatre nébuleuses et qui, dans son ensemble, a été nommée "Nébuleuse des mouettes" (Seagull Nebula).

La nébuleuse NGC 2032 (nébuleuse des mouettes)

NGC 2070 enfin (mais seulement parce que j'ai choisi de suivre l'ordre numérique) est celle que les astronomes ont immédiatement rebaptisée "Nébuleuse de la Tarentule" : absolument fantastique !

La belle NGC 2070 (nébuleuse de la Tarentule)


Terminons cette longue galerie de photos avec un objet qui est apparu soudainement en 1987 : je parle d'une supernova, la SN1987A qui a explosé à l'intérieur du LMC. Dans ce détail du LMC

Détail du LMC avec SN1987A

vous pouvez voir un objet étrange au centre, ce monstre étant magnifié dans l'image prise par le satellite X-ray Chandra

La supernova SN1987A (du satellite à rayons X Chandra)

Et ici encore plus en détail, toujours à partir de HST

¡Détail fantastique de la supernova SN1987A

Un film réalisé par la NASA

Sur cette photo du télescope spatial Hubble,

La zone connue sous le nom de N11 au sein du LMC


Voyons la partie du LMC appelée N11 : pour la série "une image, ou plutôt une vidéo, vaut plus que mille mots", la NASA a réalisé un film exceptionnel, en commençant par une séquence d'images, qui étaient déjà individuellement très spectaculaires. L'effet de zoom vers la zone centrale donne vraiment l'impression de faire un voyage dans le cosmos à l'intérieur d'un véritable vaisseau spatial !

Les noms des étoiles et la visibilité dans le ciel

Avec cette constellation, je me repose définitivement : il n'y a pas d'étoiles qui aient reçu un nom ni des Arabes, ni des Grecs, ni d'autres groupes ethniques.

Pour la visibilité, je répète ce que j'ai dit au début : la constellation n'est pas visible à nos latitudes, étant donné sa position dans le ciel austral. Peut-être qu'en organisant un voyage dans l'hémisphère sud, nous pourrons enfin mieux le connaître et le vivre !



Audio Video La constellation de la Dorade (Espadon)
ForConstellationsLovers est un site web créé par des amoureux des constellations, nous avons pour but de partager toutes les informations sur le monde des étoiles et la mythologie. Vous y trouverez à la fois la signification des constellations et leur mythologie ou leur emplacement. En outre, vous pourrez jouer aux meilleurs jeux de constellations en ligne. Découvrez l'histoire des constellations et leur beauté!
Constellations peu connues: Antlia et Télescope ❯
Ajouter un commentaire de La constellation de la Dorade (Espadon)
Commentaire envoyé avec succès! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.