La Constellation Centaur (Centaurus-Cen)

Le nom, l'histoire, le mythe


Pour les mythographes grecs, cette constellation représentait le plus illustre des centaures, Chiron, fils illégitime de Cronus (Saturne) et Filyra, nymphe de la mer. Les centaures, créatures moitié homme et moitié cheval, jouissaient d'une très mauvaise réputation en raison de leur nature sauvage et de leurs coutumes brutales, mais Chiron était une exception : sage et bon, ami des hommes, on dit qu'il leur a enseigné divers arts et on lui attribue l'idée de regrouper les étoiles en constellations.


Il y a une certaine confusion entre ce centaure "du sud" et le Sagittaire du zodiaque, qui représente la nature agressive du centaure. Et le résultat de la confusion était parfois l'échange du nom.

Selon un mythe, les centaures ont √©t√© cr√©√©s par Chronos, pour emp√™cher sa femme Rh√©a de le voir flirter avec Filira, fille d'Oc√©an. Mais surpris par Rh√©a, Chronos s'en est sorti en prenant la forme d'un cheval √† la crini√®re fluide. Philira s'est cach√©e par honte dans les montagnes, o√Ļ elle a donn√© naissance √† un √™tre, un centaure, immortel comme un dieu et √† moiti√© cheval.

Une autre histoire raconte le tra√ģtre roi grec Issione, invit√© √† un banquet par Zeus et H√©ra. Issione se languit de Hera, ravie √† son tour de se venger des trahisons r√©p√©t√©es de son mari. R√©alisant ce qui se passait, Zeus a cependant donn√© √† H√©ra la consistance d'un nuage, et c'est de l√† qu'Issione a pris plaisir, par erreur. Le p√®re des dieux l'a surpris dans les spasmes de la passion et l'a attach√© √† une roue flamboyante, qui tourne dans le ciel pour l'√©ternit√© (le Soleil, selon certains mythes). Le fedifraga Hera a pris le nom de N√©ph√©l√© ("nuage"), et de la semence d'Issione a donn√© naissance au premier centaure.


Le mythe le plus populaire de Chiron raconte la blessure tragique qu'il a subie lorsque, étant venu en aide à son ami Héraclès (Hercule) contre les autres centaures, il a été accidentellement touché à un genou par une flèche tirée par Héraclès lui-même, qui avait été empoisonné par le sang de l'Hydre de Lerne. Malgré ses membres et ses herbes magiques, la blessure ne guérit pas et commence une terrible agonie pour lui, rendue infinie par l'immortalité.

Il a échappé à son malheureux destin en sauvant Prométhée (voir le mythe lié à la constellation de l'Aigle), dont la souffrance aurait cessé lorsqu'un autre immortel aurait renoncé à l'immortalité pour lui. Chiron accepta l'échange pour s'assurer le doux soulagement de la mort et Zeus accepta par l'intercession d'Héraclès, et plaça finalement son image au ciel.


La constellation qui fait l'objet de cet article a toujours √©t√© associ√©e √† son √©toile principale, Alpha, ce qui lui a donn√© sa notori√©t√© : au fil des si√®cles, ce qui ressemblait √† une seule √©toile s'est plut√īt r√©v√©l√© √™tre un syst√®me multiple. Mieux encore, on a d√©couvert au d√©but du XXe si√®cle que la plus petite de ces composantes n'est rien de moins que l'√©toile la plus proche du Soleil.


őĪ Cen est un syst√®me triple, avec deux composantes A et B (une naine jaune et une naine orange, des classes spectrales G2 et K1) tr√®s lumineuses et tr√®s proches, tandis que la troisi√®me est une naine rouge (de la classe spectrale M5) d√©cid√©ment plus d√©tach√©e des autres et beaucoup plus faible : le centre de gravit√© du syst√®me est situ√© √† une distance du Soleil d'un peu plus de 4 ann√©es-lumi√®re, tandis que la troisi√®me composante (C) est absolument l'√©toile la plus proche du Soleil, √† tel point qu'elle a re√ßu depuis sa d√©couverte en 1915 l'appellatif latin de "Proxima", la plus proche.

Quand dans un moment nous irons voir comment il appara√ģt (une fois j'aurais √©crit "appara√ģtrait", mais maintenant le conditionnel est superflu ...) le Soleil, s'il est observ√© depuis une hypoth√©tique plan√®te tournant autour du trio de merveilles, nous nous rendrons compte que finalement le Soleil appara√ģt avec une luminosit√© d√©cente et de plus plac√© dans une belle constellation, un fait dont nous avons d√©j√† parl√© d'autres fois.

Les trois étoiles qui composent le système sont les trois étoiles les plus proches du Soleil et cette caractéristique signifie que toutes les trois ont leur propre mouvement important : souvenez-vous que ce terme signifie toujours le mouvement que toutes les étoiles ont parce qu'elles orbitent autour du centre de la Voie lactée. En fonction de la position physique dans la galaxie et de la distance, les étoiles les plus éloignées ont généralement un très petit mouvement propre, mais comme toujours il y a de nombreuses exceptions d'étoiles éloignées mais rapides ou proches mais lentes. Dans le cas de A, B et C, ces trois étoiles se déplacent dans le ciel de manière remarquable, créant des situations très intéressantes.


Pour une fois, pour faire ces voyages dans le passé et dans le futur, je n'ai pas utilisé Stellarium, simplement parce que, par choix des programmeurs, il ne gère pas son propre mouvement ou du moins il ne le fait pas correctement : cette fois-ci, je suis passé à un autre programme gratuit (SkyChart), né avec le but premier de préparer des cartes d'étoiles avec les caractéristiques que nous décidons : il gère bien le mouvement des étoiles et ce fait nous permettra de suivre les mouvements survenus par les étoiles fixes (qui ne sont pas si fixes) au cours des millénaires.

En particulier en 5000 avant JC őĪ Cen √©tait √† l'int√©rieur du Triangle du Sud (qui √©tait alors un "Trap√®ze du Sud" !), alors qu'en 2000 avant JC il √©tait dans la constellation Circinus (Boussole).

Ce qui est √©trange, c'est qu'Alpha Centauri est entr√© dans sa constellation, c'est-√†-dire dans les limites √©tablies au d√©but de l'an 900 par l'UAI, seulement vers 1750 et depuis lors, il peut √™tre officiellement appel√© "őĪ Cen". En continuant dans le futur, on peut d√©j√† imaginer ce qui se passera : en l'an 10000, les deux composantes A et B seront toujours √† l'int√©rieur de la constellation du Centaure, mais de l'autre c√īt√© de ő≤ Cen.

le Centaure au moment de la fondation de Rome

Pour en revenir au Stellarium, j'ai v√©rifi√© que depuis Rome, l'ann√©e de sa fondation, en 753 avant J.-C., la constellation √©tait presque enti√®rement visible au-dessus de l'horizon, mais le őĪ m√™me, qui se trouve dans sa partie sud, touchait tout au plus l'horizon et ne pouvait donc pas √™tre vu. Mais il suffisait de naviguer d√©j√† √† l'int√©rieur de la M√©diterran√©e et d'atteindre le delta du Nil ou la Ph√©nicie, pour voir l'√©toile appara√ģtre au-dessus de l'horizon. D'autant plus que l'√©toile √©tait bien visible depuis les r√©gions du sud de l'√Čgypte, facilement accessible en remontant le cours du Nil : en fait, √† la mi-mai, le soir, notre √©toile est apparue tr√®s brillante √† environ 20¬į de , en regardant vers le sud.

Les distances, ces inconnues...

Le système A, B et C de l'alpha Centauri

Il y a peu, nous avons analysé dans le temps et l'espace le système d'Alfa Centauri, un double système accompagné de loin par la composante C : ouvrons un instant le discours sur la proximité des étoiles.

Mes 25 lecteurs savent que je tiens beaucoup à souligner qu'une distance de seulement 4 années-lumière est une distance pourtant hallucinante et disproportionnée, bien au-delà de l'imagination : beaucoup se leurrent en disant qu'une étoile si proche est "au coin de la rue". Eh bien, pas vraiment ! Et je ne me lasserai jamais de me rappeler que, exprimée en km, cette distance ne vaut que 38 000 000 000 000 000 000 (38 trillions de km !)... Etes-vous toujours convaincu que c'est vraiment au coin de la rue ? !

Mais de toutes mes forces, je voudrais √™tre contredit par les faits et pouvoir dire demain qu'avec l'espace intersid√©ral moderne, cette √©toile peut √™tre atteinte en seulement 10 ans de voyage. Mais ce n'est pas le cas : ne vous faites pas d'illusions. Le saut technologique n√©cessaire ne s'improvise pas d'aujourd'hui √† demain et les co√Ľts d'un tel projet sont absolument prohibitifs : je n'ose imaginer la critique qui s'impose quant aux investissements possibles dans ce sens, par ceux qui feraient remarquer que la faim dans le monde est un probl√®me beaucoup plus important, mais qu'il faudrait moins d'argent pour le r√©soudre... Sans compter que nous avons encore des voitures √† essence, alors que nous pourrions d√©j√† d√©tourner les investissements sur l'hydrog√®ne...

Je ne suis pas pessimiste, ni réfractaire aux nouveautés : j'essaie d'être réaliste au moins sur ce sujet, car comme vous le savez, j'aime beaucoup fantasmer, assis sur mon bureau et utilisant Célestia.

Quatre pas à proximité

Proxima : premier arrêt vers les étoiles

Nous sommes enfin arriv√©s √† l'√©toile la plus proche du Soleil, Proxima Cen, qui avec sa distance de 4,24 al est actuellement notre voisine de palier : dommage qu'elle soit tr√®s faible, invisible √† l'Ňďil nu, pr√©cis√©ment parce qu'il s'agit d'une naine rouge d'un rayon √©gal √† 0,15 fois celui de notre naine jaune. Son rayon est pratiquement √©gal au diam√®tre de Saturne (sans les anneaux, cependant) et cela en dit long sur sa taille : beaucoup plus grande qu'une plan√®te gazeuse, mais beaucoup plus petite qu'une √©toile.

Cette fois-ci, un voyage pour rendre visite à mes amis Approximati était vraiment nécessaire : pour nier leur nom, je vous dirai que ce sont des personnages précis, tatillons, à tel point que s'ils racontent une blague, ils se sentent obligés de vous l'expliquer... Juste pour garder de bonnes relations de copropriété, on fait un bon face à face avec le mauvais jeu en fermant un oeil, puis on le rouvre en regardant par leur fenêtre pour enfin voir un Soleil brillant (de magnitude 0.4) positionné à l'intérieur de la constellation de Cassiopée, qui n'est pas un "W" mais un zigzag ("/W"). La même chose se passe sur Alpha Centauri (les deux composantes A et B) : le Soleil est toujours magnifiquement brillant (même s'il est un peu plus faible que Proxima) et se trouve au même point du ciel.

o√Ļ se trouve Proxima ?

Revenant √† Proxima, juste pour son petit diam√®tre, il a une tr√®s faible luminosit√© (11), qui le rend visible seulement avec des instruments importants : le fait √©trange est que m√™me s'il fait partie du syst√®me triple d'Alfa Centauri, il en r√©sulte tr√®s d√©tach√©, au point que pour le trouver dans le ciel, il faut nous d√©placer par rapport √† őĪ Cen de plus de 2¬į, comme pour dire qu'entre les deux √©toiles il pourrait y avoir confortablement 4 disques lunaires ! Le fait est que physiquement la naine rouge se trouve √† une distance consid√©rable de 12500 UA du barycentre du syst√®me form√© par les deux autres √©toiles principales, qui orbitent l'une autour de l'autre selon une orbite elliptique avec une distance qui va de 11 UA √† 36 UA, c'est-√†-dire d'un peu plus loin que Saturne jusqu'√† l'orbite de Pluton.

comparaison entre les dimensions de A, B et C et d'autres objets connus

Ce d√©s√©quilibre entre les distances, de 11 √† 36 UA entre A et B et 12500 UA vers C, rend pratiquement impossible de tracer un sch√©ma intelligible de la situation ou de faire fonctionner notre Celestia pour voir les trois composantes appara√ģtre comme une disquette dans le m√™me cadre : on ne peut qu'imaginer la beaut√© d'√™tre r√©ellement sur une plan√®te du syst√®me et de pouvoir voir deux soleils tr√®s brillants se d√©placer et se poursuivre tr√®s lentement dans le ciel, avec Proxima tr√®s faible, mais encore visible √† l'Ňďil nu ( 4.5 ). Dans la figure, nous voyons la comparaison entre les trois composantes, le Soleil et les deux g√©ants gazeux du syst√®me solaire.

le Soleil de HIP 57433

J'avais mentionn√© plus t√īt que l'√©toile HIP 57443 n'est qu'√† 30 al du Soleil : tant qu'√† y √™tre, partons avec notre vaisseau spatial Celestia pour retrouver mes amis Hippy57, des √™tres √©tranges au corps en forme de guitare, des fumeurs tellement endurcis d'herbes √©tranges que leur plan√®te est toujours envelopp√©e d'un nuage de fum√©e. C'est pourquoi ils ne connaissent pas le Soleil, qui a de toute fa√ßon un 4,65 de l√† et donc encore visible √† l'Ňďil nu, si seulement ils en avaient l'occasion.



ForConstellationsLovers est un site web créé par des amoureux des constellations, nous avons pour but de partager toutes les informations sur le monde des étoiles et la mythologie. Vous y trouverez à la fois la signification des constellations et leur mythologie ou leur emplacement. En outre, vous pourrez jouer aux meilleurs jeux de constellations en ligne. Découvrez l'histoire des constellations et leur beauté!
La constellation de microscopes (Microscopium-Mic) ❯
Ajouter un commentaire de La Constellation Centaur (Centaurus-Cen)
Commentaire envoyé avec succès! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.